IRA

L’épreuve orale d’anglais aux IRA est assez proche de celle qui est proposée au concours d’attaché territorial.

Une épreuve de langue vivante étrangère consistant en un entretien à partir d’un texte court rédigé dans l’une des langues suivantes au choix du candidat (ce choix étant exprimé lors de l’inscription au concours).

De nombreux rapports sont disponibles sur Internet et leur lecture attentive sera particulièrement utile. Plusieurs remarques y sont récurrentes, notamment ce qui concerne la méconnaissance des attendus de l’épreuve :

Le jury a constaté que de nombreux candidats ne semblent pas avoir pris connaissance de l’arrêté fixant la nature et la durée des épreuves et demandent ce qu’ils doivent faire. (IRA Lille, 2017)

Les difficultés linguistiques sont également régulièrement soulignées :

Sur le plan linguistique, le jury a déplore le manque cruel de lexique des candidats qui, quasi-systématiquement, tentent de compenser leurs lacunes par des néologismes ou des calques fantaisistes. Nombreux sont les candidats « moyens » qui pourraient considérablement améliorer leur prestation par un travail régulier d’acquisition de lexique pendant leur période de préparation au concours. (IRA Lille, 2017)

La préparation à distance est donc parfaitement adaptée aux candidats des IRA qui n’auront en revanche pas à se soucier de la traduction à voix haute en français.