Anglais : bien utiliser le temps de préparation

Parmi les questions des participants inscrits à la préparation en ligne à l’oral d’anglais du concours d’Attaché Territorial, il en est une qui mérite d’être clairement présentée ici une nouvelle fois :

« Durant les 15 minutes de préparation, comment puis-je à la fois préparer la traduction de l’article et le compte-rendu de l’article ? »

La réponse est très simple : vous ne pouvez pas faire les deux. Il faut donc impérativement utiliser le temps de préparation pour réfléchir au compte-rendu que vous allez présenter au jury : introduction, idées principales reformulées avec vos propres mots, efforts pour structurer ce compte-rendu et utiliser plusieurs structures (discours indirect, temps de conjugaison, mots de liaison…). Une préparation est donc fortement recommandée car trop souvent, les candidats se présentent devant le jury et soit ne savent pas ce qu’on attend d’eux (ce qui signifie qu’ils n’ont pas lu la note de cadrage de l’épreuve d’anglais au concours d’Attaché Territorial) soit ils lisent la traduction qu’ils ont faite pendant 15 minutes sans regarder le jury.

La traduction attendue à l’oral d’anglais au concours d’Attaché Territorial n’est pas une traduction littéraire c’est une traduction presque instantanée et les examinateurs peuvent se contenter d’un mot-à-mot s’il est correctement formulé et s’il ne comporte pas de faux sens, de contre sens, ou de trop d’omissions. Inutile donc de perdre du temps à copier cette traduction sur votre brouillon durant les 15 minutes de préparation.

N’hésitez pas à utiliser la page CONTACT si vous avez des questions sur l’épreuve ou sur la préparation à distance.

À très bientôt. Pierre Couturier